Publié par le 28 mars 2011 dans Prévention, Santé physique, Santé publique

Risques de la radioactivité

Risques de la radioactivité

L’OMS a publié dernièrement, suite aux évènements malheureux concernant le nucléaire au Japon, une liste de questions et réponses sur les risques de la radioactivité.

Partagez cet article

Sur le même sujet

Prévention | Santé physique | Santé publique |  |  |  |  |

Quelles sont les conséquences internationales des informations récentes faisant état de la présence de radioactivité dans les denrées alimentaires au Japon?1

Les résultats semblent indiquer que certains aliments produits au Japon sont probablement contaminés par des radionucléides à des concentrations trop fortes pour la consommation humaine. Ce sont les producteurs et les consommateurs du Japon qui sont le plus directement affectés et leur gouvernement leur donne des conseils sur les implications de ces constatations.

Quels sont les effets sanitaires potentiels de la consommation de produits contaminés?

La consommation d’aliments contaminés par des matières radioactives augmente la radioactivité à laquelle une personne est exposée et donc les risques sanitaires qui s’y associent. L’effet exact dépend des radionucléides ingérés et des doses. Selon les données communiquées jusqu’ici, l’iode radioactif est le principal contaminant et, dans certains échantillons, on a détecté des concentrations dépassant les limites autorisées par la réglementation japonaise. L’iode radioactif a une demi-vie de huit jours et se décompose naturellement en quelques semaines. En cas d’ingestion, il peut s’accumuler dans l’organisme, en particulier dans la glande thyroïde, augmentant le risque de cancer à ce niveau, notamment chez l’enfant.
L’ingestion d’iodure de potassium est une méthode avérée pour éviter l’accumulation d’iode radioactif dans la thyroïde.On a également détecté du césium radioactif dans certains aliments. Il faut contrôler attentivement la situation, l’ingestion d’aliments contaminés par du césium radioactif pouvant aussi avoir des effets pour la santé sur le long terme.

Quels sont les effets aigus de l’exposition au rayonnement sur la santé?

Si l’intensité du rayonnement dépasse un certain seuil, elle peut produire des effets aigus tels que rougeur de la peau, perte des cheveux, brûlures par radiations et un syndrome d’irradiation aiguë (SIA).Lors d’un accident dans une centrale nucléaire, il est peu probable que la population soit exposée à des doses suffisamment élevées pour provoquer des effets de ce type.Les sauveteurs, les secouristes et les agents des centrales nucléaires sont davantage susceptibles d’être exposés à une irradiation suffisamment élevée pour provoquer des effets aigus.

Quels sont les effets à long terme auxquels on peut s’attendre après une exposition au rayonnement ionisant?

L’eadultesxposition à des doses élevées de radiations peut augmenter le risque de cancer. De l’iode radioactif peut être libéré dans des situations d’urgence nucléaire. En cas d’inhalation ou d’ingestion d’iode radioactif, celle-ci se concentre dans la thyroïde et le risque de cancer thyroïdien augmente. On peut abaisser le risque de cancer de la thyroïde chez les personnes exposées à de l’iode radioactif en leur faisant ingérer des pilules d’iodure de potassium qui empêchent la fixation de l’iode radioactif au niveau de la thyroïde. Le risque de cancer de la thyroïde suite à une exposition aux radiations est plus élevé chez les enfants et les jeunes .

Notes et références

  1. OMS []

Laissez un commentaire

4983string(0) ""