Publié par le 2 avril 2011 dans Médicaments, Santé physique, Santé publique

Pandemrix et H1N1: depuis la vaccination, son corps rejette son foie

Hépatite auto-immune causée par la vaccination

Pandemrix et H1N1: depuis la vaccination, son corps rejette son foie

Dans un article du quotitien Aftonbladet, en Suède, on y rapportait dernièrement l’histoire malheureuse d’une jeune adolescente de 16 ans qui, après s’être fait vacciner pour se protéger de la « petite » grippe A H1N1 en 2009, s’est retrouvée avec une maladie pour le reste de ses jours: le Pandemrix serait en cause.

Partagez cet article

Sur le même sujet

Médicaments | Santé physique | Santé publique |  |  |  |

Ellinor vit depuis avec une maladie chronique, soit une hépatite auto-immune. Elle doit prendre des médicaments quotidiennement, comme si elle avait reçu une transplantation hépatique, afin que son système immunitaire ne rejette pas son foie, en plus de devoir se rendre à l’hôpital pratiquement chaque semaine. Son histoire a été rapportée dans le Aftonbladet1 le premier avril, mais ce n’est pas un poisson d’Avril.

L’histoire d’Ellinor: un cauchemar

Dix jours après avoir reçu le vaccin contre la grippe A H1N1 en novembre 2009, le ventre d’Ellinor s’est mis à enfler. Au début,  on ne s’est pas trop inquiété, mais lorsque la fièvre a monté à 41 dégrés celcius, elle a été admise à l’hôpital d’urgence. Elle y est restée durant cinq semaines.

À son arrivée à l’hôpital, elle souffrait d’un empoisonnement du sang et elle a reçu des antibiotiques par voie intraveineuse, sans que la fièvre diminue. Les médecins ont remarqué que sa vésicule biliaire était dangereusement enflée, et on a donc pris la décision de la lui enlever. C’est lors de l’opération qu’on s’est rendu compte que le système immunitaire d’Ellinor s’attaquait à son foie. Le Pandemrix  est encore mis en cause, alors que c’est un fait que la vaccination peut causer des maladies auto-immunes. Une autres victimes de la vaccination. Et combien dont on entend pas parler? Les médias étaient rapides pour annoncer les quelques décès de personnes âgées causés par la grippe A H1N1 afin de faire peur au monde, mais où sont les médias pour nous donner l’autre côté de la médaille?

Rappelons que dès octobre 2009, et même avant, des médecins et autres spécialistes à travers le monde avaient averti que la pandémie était loin d’être aussi grave que le laissait entendre l’OMS. Imaginez, un pays comme en Pologne où personne ne s’est fait vacciner, on n’a même pas remarqué une augmentation des décès dus à la grippe. Le monde s’est fait totalement leurrer. Et maintenant? Des gens doivent vivre avec des maladies chroniques pour le restant de leur vie. Qui en profite? Encore les pharmaceutiques, qui vendent des médicaments à Ellinor, ou encore à ces dizaines et dizaines d’enfants et adolescents qui vivent avec la narcolepsie causée par le Pandemrix.

Notes et références

  1.  Tog vaccinet – då stöttes levern bort []
  1. cauchois dit :

    apres les 200 malheureux enfants européens narcoleptique, il y a aussi une maladie trés proche mais difficile a identifier qui a été généré par le pandemrix, il s’agit du syndrome de fatigue chronique, gsk m’a laissé entendre qu’il y en aurait plus de mille en europe, moi je le suis à 42 ans, incapable de dormir, de vivre, epuisé a l’extreme en permanence, foutu comme ces enfants, il faut tous porter plainte avant l’échéance des trois anées apres la vaccination , contre le labo, vos depenses seront couvertes par votre assurance  » risque de la vie » que vous avez tous.
    pour plus d’info , mon blog : asso yvon cauchois victime du vaccin H1N1

Laissez un commentaire