Publié par le 24 mars 2011 dans Santé mentale, Santé publique

Alzheimer : le monde entier défié d’en faire une priorité

Le Canada traîne de la patte

Alzheimer : le monde entier défié d’en faire une priorité

Le Canada devrait imiter la France, le Royaume-Uni, la Corée du Sud ou encore l’Australie afin de mettre en oeuvre un plan qui prioriserait la maladie d’Alzheimer et la démence.

Partagez cet article

Sur le même sujet

Santé mentale | Santé publique |

Dans le cadre de la Conférence annuelle d’Alzheimer’s Disease International (ADI), prévue pour le 27 mars, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) ainsi que les pays du monde entier seront mis au défi de prendre des mesures concernant l’augmentation de l’incidence de la maladie d’Alzheimer et de la démence à travers le monde. On y fera la lumière sur les répercussions du nombre croissant de personnes souffrant de démence dans le monde entier.

Le nombre de personnes souffrant démence devrait atteindre 115 millions avant 2050 à l’échelle mondiale. Le directeur général de l’ADI demandera à l’OMS de faire de la démence une priorité de santé publique mondiale de première importance et priera tous les gouvernements, dont le gouvernement Harper, de mettre en branle des stratégies nationales pour faire face à la crise qui est à nos portes.

« Le gouvernement canadien doit passer à l’acte. Il traîne derrière le Royaume-Uni, l’Australie, la France, la Corée du Sud et les autres pays en ce qui concerne la mise en œuvre d’un plan.1 », déclare M. Wortmann.

Notes et références

  1. Source []

Laissez un commentaire