Publié par le 14 mars 2012 dans Prévention, Santé mentale

Akira Yoshizawa, origami et santé

Akira Yoshizawa, origami et santé

Akira Yoshizawa, origamiste japonais connu à travers le monde, aurait eu 101 ans aujourd’hui, s’il n’était pas décédé en 2005. Il a plié des feuilles de papier une grande partie de sa vie, et sans être devenu centenaire, il a tout de même dépassé les 90 ans. Pratiquer l’origami préserve la santé?

Partagez cet article

Sur le même sujet

Prévention | Santé mentale |  |

Joyeux anniversaire, Akira Yoshizawa, origamiste japonais né à Kaminokawa le 14 mars 1911 et mort à Ogikubo le 14 mars 2005. Ce serait sûrement exagéré d’affirmer que c’est le pliage de papier qui lui a permis de vivre aussi longtemps, mais ça peut avoir eu un effet.

Il faut se demander, pourquoi y’a-t-il des gens qui plient des feuilles de papier pour en faire des petits animaux ou encore autres formes? Pour certains, c’est bien sûr pour avoir du plaisr et parce que le résultat du pliage est joli. Pour d’autres, pratiquer l’origami est une façon de se détendre, de laisser sortir tout le stress accumulé.

Déjà, se détendre, c’est excellent pour la santé, personne ne pourra dire le contraire. On peut aussi supposer que pour des gens qui ont des problèmes avec leurs articulations au niveau des doigts et des mains, le pliage peut s’avérer un bon exercice puisque les muscles doivent travailler.

Au niveau de la santé mentale, l’origami pourrait même aider à gagner de la confiance en soi. Sur un site Internet1, malheureusement en anglais seulement, on peut lire que l’orgigami est utilisé pour plusieurs maladies ou troubles de comportement, chez les enfants par exemple.

Sur le site, on trouve des témoignages de supposés thérapeutes qui utilisent l’orgigami avec des enfants ayant des troubles de comportement, comme avec les enfants qui se fâchent facilement, ou même des enfants qui ont été abusés. C’est vraiment très intéressant.

Si vous désirez en apprendre davantage sur l’origami et les bénéfices pour la santé, vous trouverez sur le site de John S. Smith2, un spécialiste en la matière, une superbe liste de références bibliographiques.

En attendant de lire davantage sur le sujet, pourquoi ne pas aller chercher une feuille de papier et faire ensuite un beau papillon à l’aide de cette vidéo… et joyeux origami!

Notes et références

  1. Origami in Mental Health Therapy []
  2. A Bibliography of Origami in Education and Therapy compiledby John S.Smith, revised August 2005 []

Laissez un commentaire

4983string(0) ""