Publié par le 16 avril 2011 dans Maladies, Prévention

Syndrome Gilles de la Tourette : réduction des tics sans médicament

Syndrome Gilles de la Tourette : réduction des tics sans médicament

Selon des chercheurs du Centre de recherche Fernand-Seguin de l’Hôpital Louis-H. Lafontaine, il serait possible, en utilisant une thérapie cognitivo-comportementale, de diminuer les tics du Syndrome Gilles de la Tourette.

Partagez cet article

Sur le même sujet

Maladies | Prévention |  |

Ce serait encore mieux que la médication, alors qu’on observe que la thérapie a des effets non seulement sur les tics, les comportements et les pensées, mais aussi sur l’activité cérébrale. l’un des chercheurs, Marc Lavoie, affirme que « cette découverte pourrait avoir des répercussions majeures sur le traitement de cette maladie. Dans certains cas, les mesures physiologiques pourraient permettre d’améliorer la thérapie afin de tailler celle-ci sur mesure pour un type spécifique de patient ».

Notons que le syndrome Gilles de la Tourette est un trouble neuropsychiatrique complexe qui est caractérisé par des tics moteurs et phoniques. Ces tics prennent de l’ampleur au courant de l’enfance pour ensuite atteindre un sommet vers l’âge de 11 ans. Le syndrome Gilles de la Tourette1  touche entre 0,05 et trois pour cent des enfants d’âge scolaire, et peut même persister à l’âge adulte.

Cliquez ici pour voir les symptômes, c’est-à-dire les tics

Notes et références

  1. Le syndrome Gilles de la Tourette []

Laissez un commentaire

4983string(0) ""