Publié par le 20 mars 2011 dans Médecine générale, Prévention

Nucléaire et cancer de la thyroïde

Les gens cherchent à connaître les risques de la radiation

Nucléaire et cancer de la thyroïde

Le passage du nuage radioactif de Tchernobyl et l’augmentation du nombre de cancers de la thyroïde ont fait l’objet de plusieurs études européennes qui, en ce qui les concerne, ne semblent pas établir de lien de cause à effet.

Partagez cet article

Sur le même sujet

Médecine générale | Prévention |  |  |  |  |

Suite aux évènements au Japon et les problèmes sur plusieurs réacteurs nucléaires, les gens cherchent à connaître les risques de la radiation. Un des ces risques, est le cancer de la thyroïde.

L’irradiation de la thyroïde augmente le risque de cancer de la thyroïde en particulier chez l’enfant et l’adolescent : le facteur d’augmentation du risque est de 80 % pour une dose de 1000 mSv, les filles sont deux à trois fois plus sensibles que les garçons. Le risque devient faible vers l’âge adulte et disparaît vers 35 ans1 .

Le passage du nuage radioactif de Tchernobyl et l’augmentation du nombre de cancers de la thyroïde ont fait l’objet de plusieurs études européennes qui, en ce qui les concerne, ne semblent pas établir de lien de cause à effet. On peut consulter à ce sujet l’étude de l’institut de veille sanitaire dont les résultats ont été rendus publics en décembre 2001. Les retombées des essais nucléaires atmosphériques sont reconnues comme une des causes de l’augmentation observée de ce type de cancer (qui a commencé avant la catastrophe de Tchernobyl), y compris pour les essais réalisés dans le Pacifique2 .

Lectures complémentaires:

Notes et références

  1. http://www.assemblee-nationale.net/legislatures/11/pdf/rap-oecst/i3571.pdf []
  2.  Cancer de la thyroïde []

Laissez un commentaire

4983string(0) ""