Publié par le 18 mars 2011 dans Médecine générale, Médicaments, Prévention

Iode et nucléaire: la peur de la radioactivité pousse les gens à chercher de l’iode

Iode et nucléaire: la peur de la radioactivité pousse les gens à chercher de l’iode

Le Japon et ses réacteurs nucléaire sont peut-être loin de l’Amérique, mais les gens s’inquiètent, avec raison, et cherchent instinctivement à se protéger. Qu’est-ce que l’iodure de potassium?

Partagez cet article

Sur le même sujet

Médecine générale | Médicaments | Prévention |  |  |  |  |

Des millions de personnes suivent l’actualité concernant les problèmes et risques en ce qui a trait aux réacteurs nucléaire hors de contrôle au Japon. Évidemment, l’un des sujets discutés est celui des risques pour la santé des gens vivant au Japon, mais aussi les gens s’inquiètent pour leur propre santé, même s’ils vivent à des milliers de kilomètres.

C’est compréhensible, alors que dans l’imaginaire collectif, nous avons tous peur du nucléaire. Qui n’a pas l’image de ces explosions en forme de champignon et d’humain avec trois yeux et six doigts? Souvent, les gens s’inquiètent pour rien, mais avec des titres dans les médias du genre « Paris redoute une catastrophe pire que celle de Tchernobyl », c’est compréhensible.

Il n’est donc pas étonnant, qu’à des milliers de kilomètres, des gens se présentent chez leur pharmacien pour demander des conseils du genre « que puis-je faire pour me protéger de la radiation? ». Vous riez? Non, c’est sérieux. Au Luxembourg, le gouvernent a émis un communiqué disant qu’il « ne prévoient pas la distribution de comprimés d’iodure stable par les pharmacies, mais ont mis en œuvre un programme spécifique de distribution à la population ». En France, le gouvernement prend la peine d’envoyer des stocks d’iodure de potassium des les départements d’outre-mer.

Un communiqué officiel de la France dit :

Compte tenu de l’évolution de la situation au Japon, de l’éloignement, et des délais d’acheminent, le gouvernement a décidé d’envoyer à compter d’aujourd’hui des comprimés d’iode à Saint-Pierre-et-Miquelon, en Nouvelle-Calédonie, en Polynésie française et à Wallis et Futuna.

Effectivement, tout ça devient inquiétant. Toutefois, le jour où les habitants de Saint-Pierre-et-Miquelon devront prendre des capsules d’iode, ça voudra aussi dire que la situation sera hautement apocalyptique et que ce sera le temps de mettre vos plans de la dernière chose que vous vouliez faire avant de mourir.

Qu’est-ce que l’iodure de potassium?

Beaucoup de gens, sans le savoir, mange de l’iodure de potassium en petite quantité chaque jour parce qu’on en ajoute au sel car, iodé,  il participe à la prévention des carences en iode. Si vous êtes très inquiet, n’allez pas manger du sel pour autant, car vous risqueriez de mourir à cause du sel et d’une surdose d’iode.

L’iodure de potassium est utilisé en cas de contamination radioactive. L’administration préventive permet de saturer la en iode afin d’empêcher l’iode radioactif de s’y déposer et d’entrainer un cancer. Aussi, lors d’un traitement de radiothérapie chez les gens atteints d’un cancer, l’iodure de potassium est aussi utilisée pour les mêmes raisons.

Comme toujours, il est toujours préférable de parler à son médecin ou de faire des recherches dans les encyclopédies médicales pour être bien guidé et rassuré et ne pas se fier sur le premier site trouvé sur Internet où l’on prétend tout connaître. Sur ce, espérons que la situation au Japon revienne sous contrôle rapidement.

Sur ce, je vous suggère de visionner le documentaire Déchets, le cauchemar du nucléaire. Un peu partout dans le monde, les évènements au Japon pousseront les autorités et les populations à débattre du nucléaire, donc pourquoi ne pas s’informer et participer à ce débat!

Laissez un commentaire