Publié par le 18 mars 2011 dans Médecine générale, Médicaments, Prévention

Iode recherchée: Wikileaks, la Suède et l’Iodure de potassium

Un comprimé de iodure de potassium pour protéger des radiations?

Iode recherchée: Wikileaks, la Suède et l’Iodure de potassium

On dit que les accidents de nature nucléaire sont très improbables. Toutefois, que ce soit au sein des agences d’intelligence étatique ou chez les entreprises pharmaceutiques, on s’intéresse beaucoup à l’iodure de potassium.

Partagez cet article

Sur le même sujet

Médecine générale | Médicaments | Prévention |  |  |  |  |

On dit que les accidents de nature nucléaire sont très improbables. Toutefois, que ce soit au sein des agences d’intelligence étatique ou chez les entreprises pharmaceutiques, on s’intéresse beaucoup à l’iodure de potassium.

En décembre 2010, Wikileaks1 publiait un document confidentiel préparé par les États-unis qui parlait de l’entreprise Recipharm AB2, qui est suédoise, et de son Thyrosafe, un comprimé de iodure de potassium pour protéger des radiations.3 Le 16 mars 2011, par mesure de précaution, l’équipage de la US Naval air aurait reçu de ces comprimés ou autres.

Jusqu’à tout récemment, il était possible d’acheter Thyrosafe en ligne sur leur site Internet4 , mais il n’était plus possible de le faire au moment d’écrire ces lignes dû à une demande exceptionnelle, compréhensible vue la situation au Japon.

Notes et références

  1. Critical Infrastructure – Key Resources Located Abroad Spy []
  2. Recipharm []
  3. Thyrosafe: Who is Recip? []
  4. Thyrosafe: Ordering []

Laissez un commentaire

4983string(0) ""