Publié par le 20 mars 2011 dans Prévention, Santé physique

Grippe H1N1: c’est le calme au Canada

La pandémie est vraiment terminée

Grippe H1N1: c’est le calme au Canada

On annonçait très récemment un mort causé par la grippe H1N1 au Venezuela, mais ce n’est absolument rien d’inquiétant. Au Canada, 86 % des échantillons positifs de l’influenza A sous-typée étaient pour l’influenza H3N2, donc le H1N1 n’est que de l’histoire ancienne.

Partagez cet article

Sur le même sujet

Prévention | Santé physique |  |  |  |  |

Selon l’Agence de la santé publique du Canada1 , au cours de la semaine se terminant le 12 mars, l’activité grippale globale a  continué de décliner dans plusieurs régions du pays. Tous les indicateurs de l’influenza, y compris le nombre d’éclosions, la proportion de détections positives pour l’influenza, les hospitalisations pédiatriques et des adultes ainsi que le taux de consultation pour les SG ont décliné au cours de cette semaine.
Depuis le début de la saison, 86 % des échantillons positifs de l’influenza A sous-typée étaient pour l’influenza A/H3N2. L’influenza de type B, qui circule à de faibles niveaux, a graduellement augmenté depuis la troisième semaine de janvier et compte maintenant pour 24 % de tous les échantillons positifs pour l’influenza. Le pourcentage d’échantillons positifs pour le VRS a diminué au cours des deux dernières semaines et semble avoir atteint son pic au cours de la mi-février.

Notes et références

  1. Surveillance de l’influenza []

Laissez un commentaire

4983string(0) ""